Loxone pilote et supervise un bâtiment tertiaire avec du Modbus et Dali

Loxone
8 novembre 2021 in Référence
Un bâtiment confortable et éco-responsable, oui, mais à quel prix et pour quels services rendusLes promesses sont nettement plus convaincantes à la lumière de cas concrets. Dans cet exemple dinstallationÉric Hechinger, spécialiste en solutions dautomatisation et de gestion technique des bâtiments tertiaires, nous décrit la solution qu’il a élaborée et mise en place pour le compte dune pépinière dentreprises occitane, aujourdhui opérationnelle.  
réunion de travail dans un bâtiment tertiaire

Éric Hechinger a acquis une solide expérience dans de grands groupes français avant de prendre son indépendance en 2017. Cet intégrateur est un fin connaisseur des équipements Loxone, quil suit depuis 2012 et conseille à ses clients sans exclusive. Il démontre ici que pour un investissement minimal, un Miniserver de Loxone peut offrir les mêmes services dautomatisation et de supervision quune station dédiée, dont le coût atteint facilement les 30 000 à 50 000 euros. 

Quels étaient les besoins ? 

L’objectif était de mettre en place une solution de gestion et de supervision d’un petit bâtiment tertiaire neuf, pour les parties éclairage et CVC (chauffage, ventilation et climatisation). La vocation de ce bâtiment d’environ 600 m², situé dans les Pyrénées-Orientales (66) : accueillir des créateurs d’entreprises artisanales, commerciales et de services dans une pépinière d’entreprises, à l’initiative d’une communauté de communes. L’immeuble éco-responsable, avec une toiture photovoltaïque, comporte au rez-de-chaussée 4 bureaux individuels et une grande salle de réunion et de visioconférence ; à l’étage, des bureaux individuels également fermés, un plateau de bureaux en cotravail et des zones de services mutualisés, dont un espace détente. Plusieurs ateliers indépendants sont également à la disposition des entrepreneurs, dans un second bâtiment à proximité. 

 

Le bâtiment tertiaire à équiper 

  • 8 bureaux individuels fermés de 15 à 40 m² 
  • un espace de coworking de 6 places 
  • plusieurs zones mutualisées dont : 
  • une salle de réunion et de visioconférence 
  • un espace détente avec kitchenette
  • un espace reprographie 

La solution retenue : « tout en Loxone » 

Constat : l’hypothèse initiale d’une centrale de supervision dédiée alourdit le coût du projet de plusieurs dizaines de milliers d’euros. Le bureau d’études missionné pour la partie CVC et électricité se rapproche alors d’Éric Hechinger : une opportunité pour l’expert indépendant de démontrer les qualités du Minisever Loxone, qui conviendrait parfaitement pour piloter l’installation et superviser des projets tertiaires de ce type. La solution qu’il élabore avec le BE répond aux besoins exprimés par le client : gestion des automatismes dans chaque espace individuel ou collectif, pour l’éclairagele chauffage, la climatisation, et la VMC double flux destinée au renouvellement hygiénique réglementaire.  

Résultat : la solution de supervision « tout en Loxone » est en exploitation et démontre sa fiabilité depuis maintenant deux ans. 

 

projet de batiments tertiaire

Quels bénéfices pour l’exploitant et les occupants ? 

 

tableau électrique d'un bâtiment tertiaire équipé du Miniserver Loxone

S’affranchir de solutions coûteuses et systématiquement dépendantes d’Internet, sans renoncer à un projet tertiaire immotique personnalisable et évolutif. Toutes les données de programmation – comme d’éventuelles données sensibles – sont sauvegardées en local, dans le serveur Loxone Miniserver

La gestion et la supervision restent accessibles au quotidien, en réseau local, par l’équipe d’animation de la pépinière d’entreprises. La personne gestionnaire du bâtiment a ainsi accès au Miniserver à partir de son ordinateur, avec notamment un suivi des températures et des éclairages.

Elle peut modifier depuis son poste les programmations horaires et les consignes Éco et Confort de chauffage de chaque bureau, par exemple.  

L’activation de l’accès à distance reste évidemment possible, mais c’est un choix du client, et non une obligation, pour une fiabilité accrue des installations et une meilleure sécurité du site. 

Le confort des occupants locataires est tout aussi primordial. La solution laisse la main aux usagers pour que chacun ait le contrôle de son espace privé, avec en prime toutes les consignes et le bénéfice de l’automatisation sur la gestion de l’éclairage, du chauffage et de la ventilation.  

En action

  • Cinq compteurs permettent de mesurer les consommations des différents postes électriques du bâtiment (électricité, climatisation…)
  • Le Miniserver Loxone récupère les informations des compteurs en Modbus
  • Un compteur est dédié aux panneaux photovoltaïques installés en toiture ; la production d’électricité alimente par exemple un cumulus 

L’éclairage intelligent 

Sur l’ensemble de l’installation, des détecteurs reliés au Miniserver déclenchent l’éclairage des bureaux individuels, de l’open space, des parties communes, mais aussi des espaces à l’extérieur du bâtiment. Et la première des intelligences de l’installation, c’est de ne rien imposer aux occupants : chacun locataire de la pépinière est libre de personnaliser son espace privé. 

Éclairage intérieur : confort et personnalisation 

Tous les bureaux sont éclairés par des dalles LED 60 x 60, sur bus DALI. Dans chaque bureau fermé, un détecteur de présence signale au système l’arrivée de l’usager. La lumière s’enclenche si la luminosité mesurée dans la pièce est inférieure au seuil prédéfini prévu pour cet espace précis. L’utilisateur de chaque bureau garde toujours la possibilité de personnaliser son niveau d’éclairage, grâce à un interrupteur touch. Le Miniserver mémorise les nouvelles préférences du client. 

Le plateau de bureaux et la salle de réunion respectent les mêmes consignes. Dans l’open space, plusieurs interrupteurs touch servent à définir des zones d’éclairage personnalisées.

    vue extérieur du bâtiment Vall Up avec éclairage intérieur et extérieur

    Éclairage extérieur : dans le respect de l’environnement 

    En extérieur, l’éclairage se gère en mode tout-ou-rien. L’automatisation facilite le respect des dernières réglementations environnementales, en évitant notamment toute pollution lumineuse entre 23 h et 5 h du matin. L’installation reste quand même aux aguets. Des spots encastrés fonctionnent sur détection pour baliser le parcours et accompagner les visiteurs du site. Tout autour du bâtiment, au rez-de-chaussée, des bandeaux LED s’allument aussi sur détection, pour assurer la sécurité des personnes qui entrent ou sortent de la pépinière d’entreprises.

    En action

    • Un éclairage en DALI sur détection dans l’ensemble du bâtiment intérieur 
    • Dans chaque bureau, sur détection, le Miniserver allume ou non les luminaires en fonction d’un seuil, personnalisable par l’occupant 
    • La programmation de plages horaires d’éclairage supprime la pollution lumineuse en extérieur 

    Chauffage, ventilation et climatisation 

    Ventilation : l’indépendance maîtrisée 

    La VMC double flux s’appuie sur une solution Atlantic. Dans les bureaux fermés, la ventilation se déclenche sur détection, lorsqu’une personne pénètre dans un espace. Les registres de soufflage et reprise restent ouverts tant qu’une présence est détectée, ils se referment sinon partiellement au bout d’un certain temps, pour conserver un débit minimum et assurer le renouvellement d’air hygiénique. Lorsqu’une personne ouvre une fenêtre, un contacteur prévient immédiatement le Miniserver, qui en retour coupe la climatisation.  

    La communication avec la centrale n’est pas obligatoire, la VMC est capable de se piloter toute seule. Une solution simple et efficace : le système fonctionne de manière indépendante, il est secondé par le Miniserver qui apporte sa valeur ajoutée. Le serveur Loxone intervient pour superviser et gérer les commandes communes. 

    Chauffage et climatisation : mode perso et mode éco 

    La partie chauffage et climatisation est assurée par un système Hitachi. La communication s’effectue en Modbus avec le Miniserver de Loxone, qui envoie les consignes personnalisées dans les bureaux fermés, et fixe la programmation horaire du chauffage et de la clim pour les parties communes 

    Dans les bureaux, les consignes Éco et Confort entrent en action sur détection de présence. L’utilisateur du bureau peut changer la consigne de chauffage à tout moment, sur sa télécommande personnelle. Le Miniserver récupère l’information de chaque télécommande Hitachi ainsi que la température ambiante, et sauvegarde ces nouvelles consignes. Lorsque la personne sort du bureau, on retombe à une consigne réduite, avec une temporisation qui est réglable. 

    Rafraîchissement nocturne l’été 

    L’été, la programmation prévoit un rafraîchissement nocturne des locaux. Si la différence entre les températures extérieure et intérieure excède un certain seuil, le Miniserver ouvre les registres de soufflage et reprise de tout le bâtiment. Les fenêtres et le Skydome motorisés entrent en action, la VMC passe en mode « free cooling » : c’est elle qui décide si elle ouvre ou non son registre, en fonction de ses propres mesures. 

    En action

    • Dans la grande salle de réunion, qui peut accueillir jusqu’à 40 personnes en configuration « conférence », la VMC dispose d’une sonde de CO2, qui lui permet de gérer l’ouverture du volet d’air neuf et de réguler le renouvellement d’air 
    • En plein été, on « bypasse » ponctuellement la mesure de CO2 pour permettre au mode « free cooling » d’agir et de faire entrer de l’air frais dans tout le bâtiment 
      intérieur d'un bâtiment tertiaire

      Découvrir les avantages pour les Pros

      Webinar Loxone

      Rejoignez le réseau d'installateurs certifiés Loxone


      Augmentez votre chiffre d'affaires par projet et boostez votre entreprise grâce à notre solution Smart Home et Smart Building ! Nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous accompagner pas à pas dans cette nouvelle aventure.

      Je voudrais en savoir plus sur LOXONE